dimanche 1 septembre 2019

Ete Parisien des Buttes-Chaumont à la fabrication de papier washi

 Fin de journée toute en lumière au Parc des Buttes-Chaumont, le 31 Juillet 2019.
 Je rejoins l'équipe bien sympathique de Bruno Leroy et son atelier en plein air …
 J'ai choisi de cadrer ma composition sur la passerelle  en métal qui surplombe le lac.  Des gens assis au bord de l'eau m'invitent à citer l'échelle, le rouge brique de la Mairie du 19ème se cache derrière les arbres en plein explosion estivale.




 Le sujet de cette aquarelle rapide n'est autre que le soleil qui ruisselle dans  le chemin au bord du lac, créant un fort contraste entre le lointain tout en lumière et le premier plan dans l'ombre… Voici une autre passerelle que les promeneurs empruntent pour aller voir la vue depuis le temple perché sur le rocher,  copie du 19ème siècle d'inspiration romaine .



 Retour aux Buttes-Chaumont quelques jours plus tard pour donner le stage d'aquarelle: nature et architecture . Je fais une démonstration rapide de la construction d'un arbre  dans son environnement : le  tronc et les branches, le jaunes, verts et bleus des masses de feuillages qui s'étalent  en parapluie autour du squelette de l'arbre,  les ombres portées au sol et la présence d'autres arbres rendant la profondeur de champ .



Ici je suis élève d'un stage de fabrication de papier, avec Fabienne Huygevelde, à l'atelier Sfumato de Montreuil. 
Ce papier est fabriqué à partir d'écorces de 3 types d'arbustes . Il s'agit cette fois de plonger ses mains dans l'eau pour brasser la pulpe de papier, la laisser flotter sur un tamis, puis jouer avec ce mélange pour la répartir sur le tamis…J'ai un grand châssis comme réceptacle du papier, et c'est un accident de manipulation qui m'a donné cet effet de vagues aux différentes épaisseurs … Le blanc est maître du jeu, je  ressens un lien inavoué entre cet apprentissage de fabrication de papier  et les aquarelles faites dans le Parc des Buttes-Chaumont  ...

lundi 24 juin 2019

Aquarelles en plein air , Dijon, rencontre nationale des UrbanSketchers France



Sous un soleil radieux et une température avoisinant les 30 ° pour ce premier week-end de juin, j'ai pu m'en donner à coeur-joie avec les couleurs…
J'avais dans mon sac un carnet format double a4 fabriqué maison,  avec du papier Arches  grain torchon, qui est dédié à mes escapades hors de la capitale… Dijon, capitale des Ducs de Bourgogne, ne manque pas de perspectives complexes et enchevêtrements de façades et de bâtiments remarquables de différentes époques,  Moyen-Age , Renaissance, age baroque se parlant avec grâce .


Assise au pied d'un immeuble devant la sculpture du Vendangeur, Place Rude, j'observe les changements d'atmosphère liés au jour finissant . Cette place se nomme aussi la place du Bareuzai, nom donné au vigneron qui foule le raisin et dont les bas se teintent de rose...



L'Hotel Chambellian, que je visite avec d'autres sketchers grâce à notre guide dédié pour ces rencontres, possède un escalier du 15ème siècle , pas facile à capter en quelques coups de pinceau
Dans la cour intérieure, un Adam et Eve Moyen-ageux soutiennent une des voûtes et je les croque rapidement, car la visite est courte...



Le brun de garance, le rouge  de quinacridone, la gomme gutte et le bleu outremer ont été mes couleurs privilégiées pour traduire la densité des toits  scintillants et multicolores en tuiles vernissées des hôtels particuliers .

 La "Maison Japonaise", immeuble Art Nouveau , au coin de la Place Grangier, faisait partie des incontournables sujets  à mettre en scène dans mon carnet .
 Loufoque et presque gaudesque, inattendue dans le paysage urbain de cette ville...
 

Quand on est à Dijon, les vignobles ne sont pas loin... Jour de brunch aux Halles, le dimanche, avec musiciens qui accompagnent  les joyeuses discussions à la buvette.

Je retrouve  mon carnet Hahhnemuhle double a4,  qui est mon compagnon du quotidien, pour peindre cette scène de vide-grenier.
Une occasion de m'éloigner des rues envahies de touristes pour plonger dans la ville des gens.


Enfin j'ai fait quelques exercices sur le petit A5 Leporello offert par Hannemuhle comme goodie pour les participants  à la rencontre , et j'ai utilisé mon  stylo Platinium et des Pentel color brushes.
C week-end a été chargé en rencontres sympathiques  et   découvertes.
Un grand merci aux organisateurs, à Christine, à Valérie et  à Fred Augelon pour ses visites guidées passionnantes.

jeudi 9 mai 2019

Estampes 2019 et livre d'artiste sur le tango pobre flor


 Voici quelques estampes réalisées en 2019 sur le thème du tango




Certaines sont 2 plaques superposées,  au début de cette histoire, j'ai fait des transferts  sur une plaque de zinc, de photographies anciennes  c'est ainsi que l'arrière- plan est né.



  J'ai aussi fait mes  couples de danseurs  sur des plaques de cuivre, en utilisant le burin et la pointe diamant.


Cela m'amuse de créer ainsi des variations de couleurs et de fonds, avec un cadrage aléatoire.




Pour réaliser mon livre "pobre flor",  j'ai décidé de juxtaposer estampes et aquarelles 
La couverture est un lange de gravure brodé , les langes de gravure  étant des tissus de laine bouillie qui servent à  amortir la pression de la presse.  
C'est un hommage à mes amis du tango  et aussi à mes amis graveurs.
 Ce livre sera présenté parmi d'autres créations personnelles et originales en lithographie et gravure, 
 au Salon Le Livre Objet d'Art, à La Rochelle du 31 mai au 2 Juin 2019,salle de l'Oratoire avec les artistes de @La  Bibliothèque Vagabonde


jeudi 25 avril 2019

Peindre en aquarelle sur le vif suite du stage

Je poursuis le reportage  des sujets abordés pendant le stage que j'ai organisé...

samedi 13 avril 2019

Peindre en aquarelle sur le vif et le frais jour 1 et 2


 J'ai organisé un stage d'aquarelle en intérieur  en Bretagne,  en mars dernier, voici un petit reportage des sujets abordés....

 


 Des vases  et objets précieux de couleur interprétés en monochrome, en 2 couleurs ,
en  3 couleurs  chez notre amie Marylin,  artiste et collectioneuse...
  Du rond, du brillant, émaux et verre soufflé sont les premiers sujets de ce stage,  la direction est prise, ce sont les gammes de couleur qui vont faire l'objet des prochaines aquarelles.




                      Apprendre à voir , chacun avec sa propre sensibilité  et à traduire  des matières et des formes  en aquarelle, , comment deux objets se répondent , sous l'oeil attentif de notre gardienne, la petite chienne Kinja...



     Le deuxième thème abordé : peindre des poissons , est une évidence pour ce séjour Breton.



  Ce sont les gris  et les bruns  qui vont être à l'honneur cette fois, les maquereaux frais et leurs reflets argentés, la raie à la drôle de tête et ses taches orangées... 
  C'est très amusant, il faut aller vite   tout en notant l'essentiel, l'oeil brillant, le papier d'aluminium comme un ornement, l'ellipse du plat dans lequel est placée la raie, les réserves de blanc qui permettent la lecture du sujet...  Et puis ...au four! 
  Petite discussion sur le temps de cuisson, pendant que les aquarelles sèchent dans la véranda.










mercredi 13 février 2019

Aquarelle en intérieur


J'ai fait cette aquarelle (42x29,7cm)  dernièrement, après avoir proposé ce thème en cours.
Combiner ces éléments  végétaux et minéraux  me paraissait simple, mais je me suis rendue vite compte de la complexité du sujet en le peignant!



La première étape a consisté  à positionner les différents éléments avec de masses de couleur distinctes : gomme gutte et ocre jaune pour le fleurs de chardon, brun de garance pour la pomme de pin, brun et magenta pour le haricot rouge, gris de payne , outremer et brun de garance  pour le morceau de schiste
J'ai laissé en réserve le caillou blanc et les fruits séchés posées sur le schiste


La 2ème étape a été de comprendre la stucture particulière de chaque élément et leurs particularités, la légéreté du chardon , les strates du schiste, la construction   de la pomme de pin , les ombres et reliefs du caillou .Ma palette s'est enrichie de bleu cobalt et de sépia.


Dans la dernière étape, j'ai recherché les contrastes et les finesses, tout en conservant la même gamme 




Dans cette nature morte, mon choix d'éléments  a été lié à une certaine harmonie colorée,  les tons de la terre et à la variété des végétaux et minéraux dans la nature .

J'ai travaillé  non pas à la lueur de la bougie, mais à la lumière électrique, ce qui n'était pas le plus judicieux  pour rendre la douceur du souvenir des récoltes de voyage...
Mais mon assistante a fortement apprécié  ces objets sur la table!






samedi 12 janvier 2019

Stage d'aquarelle en intérieur à Ploemeur, Lorient, Morbihan, jouer avec la couleur


Natures mortes sur le motif et d'après des oeuvres de maîtres



bouquet de pinceaux aquarelle sur Canson  a3


J'organise  un stage d'aquarelle  dans l'humide, sur 5 jours, 
du lundi 4 mars au vendredi 8 mars  2019 à Ploemeur, port du Kerroch

Voici les thèmes abordés :
Objets du Quotidien , Nourriture et Boissons, Outils de travail et Textiles , Interprétation  d'une peinture de maître, Regards et Portraits.







Relation dans l'espace valeurs et couleurs





Densité, transparences et réserves 










Le lieu du stage sera à 10 minutes à pied de la gare  SNCF et gare  routière de Lorient  , dans un grand logement chauffé 
Informations complémentaires à mon adresse e-mail : cl.archenault@sfr.fr
ou par téléphone : 0698727480

Réservation : 100 € avant 18 Février 2019


Matériel :

2 pinceaux en petit-gris  (0/2, 0,  ou plus gros) +
un pinceau fin (type martre), un ou 2 crayons (2b, hb),
un carnet de croquis (papier fin), un bloc  papier aquarelle min a4 ou  a3
(je conseille le xl de Canson, 300gr , qui n’est pas très cher est de bonne qualité )
l’important étant qu’il résiste à l’eau,
un support carton et pinces , récipients  pour l’eau, chiffon type  coton absorbant (bout de serviette de toilette) un siège pliant   pour la journée outils atelier d’artisan

Palette recommandée :
jaune citron, ocre jaune,  gomme gutte, vermillon, magenta  quinacridone ,rouge cramoisi ou alizarine, vert de hooker, vert de vessie,  outremer, bleu d’Indanthrène,  ombre naturelle ou sépia, gris de payne , bleu céruléum  ou manganèse , rouge de venise ou ocre rouge.

Chacun a ses choix de couleurs préférées, les gammes sont donc très personnelles,  et c’est la mienne que je vous donne, mais il est important d’avoir  un certain nombre de couleurs transparentes dans sa palette, pour pouvoir faire des superpositions de lavis.
Exemple :



Cout du stage : 250 € les 5 jours,   matin 2h-30 après-midi 2h30