jeudi 11 août 2016

Journée croquis ou "sketchcrawl" avec les Urban Sketchers au Jardin d'Acclimatation

Fondation Louis Vuitton vue du Jardin d'Acclimatation

Nous avons rendez-vous avec les Urban  Sketchers pour une journée de reportages en dessin
Mes carnets au jour le jour sont tous pleins, il ne me reste qu'une demi-page, trop petite pour y installer le bâtiment de la Fondation Louis Vuitton,   construit par Franck Guetty dont les couleurs de Buren révèlent un certain gigantisme… 

J'ai testé  pour mon dessin aquarellé un papier fort léger, d'une marque anglaise très connue... voir s'il résistait à mes invasions aqueuses et colorées …
dans l'espoir de faire un nouveau carnet avec ce papier...
Un peu déçue du résultat, assise dans l'herbe, les oies me frôlent car je suis sur leur territoire, une pelouse qu'elles investissent largement , le croquis dure 30 minutes, les oies ont l'air très habituées mais très proches en hors-champ!



Et les voici,les Urban Sketchers, enfin 2 d'entre eux, dont Lé en premier plan, concentrés sur  leur interprétation de la petite île en face, (encore un hors-champ),  de la Pagode Coréenne 
Lé  a  une grande boîte pleine de couleurs et un siège confortable pour s'asseoir… 
mais aussi un caddie plein pour son matériel!
Belle lumière sur la percée de la grotte, croquis de 15 minutes, avant le pique-nique, je rêve d'un banc pour me poser.

La petite ferme du Jardin d'Acclimatation

Autre papier ,grain satiné, d'une autre marque anglaise! Cette fois je suis debout, accoudée à la clôture, pour capter un bourricot bien sympathique, un âne vigoureux et un lama?, un bouc très calme, une dinde? Je ne sais plus, mes modèles bougent sans arrêt, surtout si on les regarde… ils font leur show..;

Grue demoiselle et grue couronnée

Assise par terre, juste à coté du grillage, la grue me mange l'étole ,  il ne fait pas si chaud, Veut-elle me séduire, ou, je ne sais mais son panache me fait dire que c'est un mâle…
Je me sauve très vite … Aquarelle  sur papier satiné  




Miroirs déformants
Pause sur un banc, il y a les manèges au loin, les femmes et enfants qui s'assoient, jouent mangent, encore une fois tout bouge, mais le  Jardin d'Acclimatation invite aux variations...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire